vendredi 9 décembre 2016

Lieux Publics - Quand les femmes sont indésirables

"Effrayant", "effarant", "courageux reportage"... Après la diffusion d'un sujet consacré aux femmes, jugées indésirables dans certains lieux publics, jeudi 7 décembre, dans le journal de 20 heures sur France 2, les réactions sont très nombreuses. La vidéo fait partie des plus consultées sur franceinfo.
Dans ce reportage, réalisé en banlieue parisienne et près de Lyon, on peut voir des femmes rejetées par des hommes dans des endroits pourtant officiellement ouverts à tous. Caroline Sinz, journaliste au service société de France 2 et auteure de l'enquête, explique à franceinfo les conditions de tournage et les obstacles qu'elle a rencontrés.


Lieux Publics - Quand les femmes sont indésirables

Communiqué de Presse de Jordan Bardella, Conseiller régional d’Île-de-France et Président du Collectif Banlieues Patriotes​ ​

​Dans son journal télévisé du 7 décembre, France Télévisions a diffusé un reportage alarmant sur ces quartiers de banlieues où les droits des femmes s’effondrent sous le poids de cultures étrangères rétrogrades.

​Adaptation de leur tenue ou de leur maquillage, violence verbale, asservissement et contrôle social​ ; dans l’indifférence générale et, en premier lieu, de celui des pouvoirs publics, les femmes subissent un recul des libertés fondamentales se voyant contraintes de déserter l’espace public chaque jour un peu plus.

« L’islam est le code pénal » dénonce une militante de la Brigade des mères à Sevran, association présidée par la courageuse Nadia Remadna.

Seule femme et mère de famille à diriger un parti politique, Marine Le Pen sera toujours aux côtés des femmes qui aspirent à reconquérir leur liberté en brisant les chaînes de ces ghettos culturels. L’élection présidentielle de 2017 constitue, au delà d’un choix politique, un enjeu de civilisation.

A voir : Livres sur l'islam