mardi 22 septembre 2015

Jeudi 24 septembre : Fête de l'Aïd-el-Kébi

Jeudi 24 septembre : Fête de de l'Aïd-el-Kébi.
La tradition commande au chef de famille de tuer l’animal en le vidant de son sang, sans l’assommer et en utilisant un couteau bien aiguisé. Des français de confession musulmane rencontrés dans le Rhône, refusent catégoriquement de renoncer au sacrifice du mouton à leur domicile : «Ce serait comme un Noël sans sapin. C'est notre tradition.» Source.
Midi Libre rapporte que le représentant de la mosquée de Valdegour, lors d'une réunion publique à laquelle s'est associé le secrétaire général français du culte musulman appelle les musulmans de France à "boycotter la fête du sacrifice, une fête qui n'est pas une obligation". Source.
Sinon, il est certain qu'il y aura de nombreux élus politiques de gauche comme de droite en quête de l'électorat musulman pour venir célébrer la fête de de l'Aïd-el-Kébi.
François Pupponi, député-maire PS de Sarcelles se réjouit de la mise à disposition d'espaces publics au profit d'un abattage provisoire halal pour l'Aïd. Source. En autorisant de telles pratiques, c'est la République laïque qu'on égorge. Source.
Stéphane Troussel président PS du Conseil général de Seine-Saint-Denis devrait lui aussi participer à cette pratique anti-laïque. Source.
La Courneuve et Dugny ne sont pas en reste. Source.
Amis français, svp, ne vous comportez pas comme des moutons si vous ne voulez pas vous faire égorger.

Fête de de l'Aïd-el-Kébi

A lire : Pourquoi on ne peut accepter les abattoirs temporaires de l’Aïd el Kebir

Témoignage choc d'une élue PS :
Un jour, je m'étonnais de voir arriver voilée une femme que je savais être en quête d'émancipation. Sa réponse a été: «Tu ne sais pas où je vis et dans mon quartier, avoir mis le voile fait que mon fils ne se fait plus traiter de fils de pute et ma fille de fille des caves, et moi de pute tout court, avec les violences et la menace latente de viol qui va avec ces joyeusetés». Quand je lui ai fait remarquer qu'en France, il y avait des lois, elle m'a répondu: «Il y a aussi une réalité». Quand je lui ai parlé d'émancipation, elle a rigolé en me disant: «Tu sais où on les croise le plus les politiques, c'est quand ils viennent faire leur marché à la mosquée et pour l'Aïd. Ils sont bras dessus bras dessous avec ceux-là mêmes qui nous mettent la pression. Entre dominants, ils se sont reconnus, et nous, ils nous ont passées par perte et profit....» En France, la montée en puissance des intégristes musulmans est largement alimentée par nos démissions collectives.
Lire l'article complet ici !

Petit Rappel :
RPR-UDF



Des Paroles et des Actes sur France 2, Alain Juppé bien mal à l'aise par la bombe que lui décoche David Pujadas. Regardez bien cette séquence et diffusez la. Quand les donneurs de leçons via le RPR proposaient les idées du Front National pour capter l'électorat ....
Posted by Vallez Bugeia on dimanche 5 octobre 2014

Autre source.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire