samedi 31 mai 2014

Bide des manifestations anti-FN : une victoire pour la démocratie !

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général

La mobilisation dérisoire des manifestations de « jeunes » contre le Front National démontre le décalage entre les pouponnières des partis politiques et le sentiment réel de l’écrasante majorité des jeunes Français.

C’est le signe de l’exaspération face à l’artificialité de l’anti-frontisme : une arnaque politique basée sur de vieux poncifs et les mêmes slogans débités depuis les années 80, avec toujours les mêmes à la manœuvre, des adultes usés de la gauche ultralibérale ou radicale qui essayent d’envoyer les jeunes faire le sale boulot à leur place.

Manifester contre l’issue des urnes restera toujours un procédé douteux, dans la continuité de ce qui a conduit les Français à défier l’Union Européenne : le mépris de leurs décisions, la confiscation de leur pouvoir par des élites auto-proclamées et des politiques menées contre leurs intérêts.

Qu’ils persistent dans l’arrogance et l’idéologie, les Français s’en souviendront.

jeudi 29 mai 2014

Les Architectes ouvrent leurs portes les 6 et 7 juin en métropole et outre-mer

En juin 2013, le conseil régional de l’Ordre des architectes d’Aquitaine avait initié les « Journées Portes Ouvertes » des agences d’architecture et du paysage. Le succès de cette première manifestation conduit l’Institution à renouveler l’expérience en 2014.

C’est ainsi que les 6 et 7 juin prochain, les agences d’architecture de toute la France ouvriront leurs portes au public, des amateurs ou des curieux jusqu’aux clients potentiels et maîtres d’ouvrage, sans oublier bien sûr, les étudiants et les médias. 

Aux côtés des conseils régionaux de l’Ordre et des maisons de l’Architecture, de nombreux CAUE ont d’ores et déjà accepté de participer à ces journées, en ouvrant eux-mêmes leurs locaux pour guider les participants ou en organisant à cette occasion des consultations gratuites.

Le Conseil national de l’Ordre des Architectes soutient cette initiative qui constitue un moment unique de pédagogie et de partage pour rencontrer, transmettre et œuvrer en faveur d’une architecture de proximité. 

Cette action « portes ouvertes » des 6 et 7 juin destinée au grand public permet, de mieux faire connaître le métier d’architecte dans toute sa diversité. A cet effet, afin de répondre aux besoins des particuliers et donc de faciliter leur visite dans les agences, un référencement aura été effectué, selon le type d’intervention (neuf ou rénovation, accessibilité), le type de bâtiment (logement collectif, ERP, maison individuelle) et les matériaux utilisés.

La France compte 30 000 architectes inscrits au tableau, soit 46 architectes pour 100 000 habitants contre 82 en moyenne dans l’ensemble de l’Union européenne.

mercredi 28 mai 2014

Documentaire : Les réseaux de la haine réalisé par Rokhaya Diallo et Mélanie Gallard

Réalisé par Rokhaya DIALLO et Mélanie GALLARD
Co-produit par 416 Productions et France 3 Paris Ile-de-France

Très présente sur les réseaux sociaux, la journaliste Rokhaya Diallo a été ciblée publiquement par un appel au viol lancé sur Twitter.

Frappée par cette violence, elle décide de porter plainte et de partir à la rencontre de celles et ceux qui sont quotidiennement confrontés à la haine sur Internet.

Qu’il s’agisse de personnalités publiques comme Audrey Pulvar et Christine Boutin, ou d’anonymes harcelés par des centaines de messages, le documentaire tente de comprendre les leviers de la violence qui s’exprime parfois sur les réseaux sociaux.
Cette enquête mène Rokhaya Diallo auprès d’associations de lutte contre les discriminations, de la Police mais aussi de défenseurs de la liberté d’expression pour répondre à une interrogation : Internet est-il un vecteur de haine?

DVD disponible sur demande

LNB Media 2013-14 : Playoffs d'Accession 2014


mardi 27 mai 2014

PortAventura souhaite la bienvenue à l’été

Des performances, des concerts et beaucoup de surprises auront lieu dans la première Nuit Blanche de la saison !

PortAventura, 27 mai 2014. – PortAventura prépare le premier grand événement de la saison afin d’accueillir l’été comme il se doit. Vivez une nuit qui promet d’innombrables animations, des surprises et des spectacles exclusifs dans une ambiance unique.

Le 31 mai à 18h, quand le jour déclinera, cet accueil spectaculaire du retour du beau temps commencera avec un évènement unique à PortAventura. Les visiteurs pourront profiter de l’ensemble du parc jusqu’à 2h du matin avec une perspective différente grâce aux activités programmées pendant toute la nuit et les attractions les plus populaires qui resteront ouvertes.

Du divertissement pour les grands et les plus petits

La première Nuit Blanche de l’année comptera aussi avec la présence de la performance du groupe Blaumut à La Cantina dans l’aire de México à partir de 21h. Les invitations seront limitées et à retirer à la Place Chine et dans l’aire de Mediterránea. Un orchestre jouera aussi en plein air, des bandes de musique mettront de l’ambiance partout dans le parc et des spectacles exclusifs auront lieu au Saloon et au Teatre Imperial.
Les visiteurs pourront aussi plonger dans les six aire thématiques pour vivre l’adrénaline de Dragon Khan, se promener dans Polynesia, se rafraîchir à Tutuki Splash, visiter l’aire du Far West et danser sur les rythmes les plus traditionnels de México. Pour les plus petits, l’amusement vous attend à SésamoAventura. Les tickets de l’evenement sont déjà disponibles sur : http://fr.portaventura.com/

dimanche 25 mai 2014

Épargner et protéger son argent

argent

Épargner et protéger son argent

On n’apprend pas à l’école à épargner. Pourtant à quoi sert de travailler s’il ne vous reste plus rien au final. Notre société a élevé un temple à la consommation. Même les politiciens vous disent qu’il faut consommer afin de faire repartir la croissance. Épargner est pourtant vital afin de faire face aux imprévus de la vie. Épargner et ne jamais avoir de compte débiteur, c’est aussi être bien vu par son banquier et cela vous permettra d’avoir de bonnes relations avec celui-ci. La vie nous réserve de nombreux aléas : cambriolage, perte d’emploi, divorce, déménagement, expulsion de son logement, etc. La seule façon d’y faire face pour ne pas se retrouver SDF ou au bord du suicide, c’est de disposer d’un compte courant bien garni ou d’un compte épargne. Cependant, de nouvelles lois européennes peuvent vider vos comptes bancaires afin de renflouer les banques en faillite. Quels que soient vois revenus actuels, je vais vous expliquer dans ce guide comment vous allez réussir à épargner afin de vous garantir un avenir plus serein. Notez que j’avais publié un précédent livre sur le sujet que j’avais intitulé « Réussir à épargner » mais aujourd’hui avec la crise économique et ce qui s’est passé notamment à Chypre ou au Portugal, il ne suffit plus d’économiser et de placer notre argent, puisque les banques peuvent nous le prendre en cas de faillite de celles-ci, il faut donc aussi anticiper une saisie arbitraire par les institutions financières ou par les gouvernements.

Prix : 7 €. Ce livre vous est envoyé en version PDF. Les livres de Thierry Cumps sont tous vendus au profit exclusif de l’association CUMPS. Vous pouvez contacter Thierry Cumps par email à cumps.association@gmail.com.  Moyens de paiement : chèque, virement, CB, Paypal etc.

samedi 24 mai 2014

PortAventura inaugure l’été avec l’ouverture du Costa Caribe Aquatic Park

Avec l’arrivée des beaux jours vient aussi le moment de lutter contre le mercure qui grimpe en plongeant sous l’eau. Le Costa Caribe Aquatic Park, parc aquatique de PortAventura, ouvre de nouveau ses portes samedi prochain avec plus de 50 000 m2 de palpitants toboggans, piscines et autres attractions qui amuseront toute la famille.

Ce spectaculaire parc aquatique fera une nouvelle fois les délices des enfants comme des adultes cet été grâce à ses 16 attractions, plus de 8500 m2 de superficie aquatique et 5000 m2 d’espaces verts et aires de repos. Avec un emplacement privilégié sur la Costa Dorada, le Costa Caribe Aquatic Park dispose d’installations de première qualité avec une thématisation soignée pour que toute la famille puisse profiter d’une expérience caribéenne et s’immerger en pleine nature grâce à de vastes espaces verts dotés de plus de 50 espèces de plantes et palmiers.

Les amateurs de toboggans auront de nouveau l’occasion de visiter le King Khajuna, attraction phare du parc grâce à ses 12 étages de hauteur et son toboggan free fall le plus haut d’Europe. Plus de 55 º de pente et une vitesse de plus de six mètres par seconde en descente, à recommander uniquement aux plus intrépides.

Ceux qui ne recherchent pas de sensations aussi fortes pourront également profiter d’autres toboggans du resort comme le Ciclón Tropical, une expérience plus modérée de type Multi Bump, un parcours amusant de plus de 100 mètres avec de rapides changements d’inclinaison.

Les plus petits disposent également d’une aire spécialement imaginée pour eux et dédiée intégralement aux jeux à Sésamo Beach. Dans cette piscine pour enfant, les petits de la famille pourront se battre en duel avec les personnages de Rue Sésame au Galeón Pirata ou encore s’amuser dans les jeux de jets d’eau de Cayo Cookie à côté de la piscine.

Costa Caribe Aquatic Park dispose en outre d’autres grandes attractions comme le Rapid Race, toboggan avec 6 pistes où enfants et adultes font la course pour descendre le plus rapidement possible ou la Playa Paraíso, piscine avec différents niveaux et cascades pour s’amuser en famille ou déconnecter grâce à ses lits d’eau de petite profondeur et avec de tonifiants effets relaxants.


À propos de PortAventura 
Avec un emplacement privilégié près de Barcelone, en Espagne, PortAventura est le deuxième destination resort d’Europe et le premier de Méditerranée. Il gère un parc thématique de 105 hectares destiné aux familles et intégré dans un destination resort avec 4 hôtels thématiques 4 étoiles de 2000 chambres au total et un centre de conventions d’une capacité maximale de 4000 personnes. PortAventura accueille chaque année près de 4 millions de visiteurs qui profitent de ses 39 attractions, plus de 100 spectacles quotidiens, 48 points de restauration et 31 boutiques, une aire dédiée aux enfants et un parc aquatique qui dispose du toboggan free fall le plus haut d’Europe. www.portaventura.com 

vendredi 23 mai 2014

Manifestation à Rosny le 27 mai avec blocage de l'autoroute A86 et A3

COMMUNIQUE DE PRESSE : ALERTE MANIFESTATION LE 27 MAI

Excédées par les promesses non tenues de monsieur le Préfet de Seine-Saint-Denis,
Excédées par l’insuffisance de places d’examen qui empêche leurs entreprises de travailler et les candidats de passer leur permis,
Excédées par la concurrence déloyale et l’inaction de l’Administration et l’incapacité des pouvoirs publics à faire respecter les règles.
Excédées par l’attente interminable des décisions de Monsieur le Ministre de l’Intérieur,
Excédées par le discours banalisé sur le coût du permis alors que nos entreprises sont à peine rentables.

Trop c’est trop, il est temps de réagir. Pour cela les syndicats d’écoles de conduite du 93 appellent toutes les écoles de conduite à manifester :

Le 27 mai 2014
Regroupement dès 7h devant la DDE de Rosny.
Manifestation de Rosny, blocage de l'autoroute A86, A3. Direction Préfecture de Bobigny.
La colère est immense et le risque de gêne pour les usagers est sans précédent.
La faute repose exclusivement sur les politiques et leur inaction et sur l’Administration est son manque de moyens.

Nous exigeons des réponses et des actes ! Nous tiendrons toute la journée et bien plus s’il le faut !

jeudi 22 mai 2014

Arboriculture : le PS achève le massacre initié par l’Union européenne

Communiqué de presse de Leif Blanc, délégué national à la ruralité, l’agriculture et l’environnement

30% des vergers français ont disparu ces dernières années, victimes du dumping social et environnemental des pays du sud de l’Union européenne. Cette hémorragie ne semble guère émouvoir le gouvernement socialiste qui fait appliquer à l’arboriculture un article du code du travail adopté en 2008 (sous le gouvernement Sarkozy, soit dit en passant) interdisant d’utiliser escabeaux, marchepieds et échelles comme poste de travail, ce qui place de fait la moitié des vergers survivants dans l’illégalité. Le Front National dénonce cette aberration qui, bien entendu, ne concerne aucun des concurrents étrangers de nos arboriculteurs.

Petites retraites agricoles : Marisol Touraine et Stéphane Le Foll agissent pour le pouvoir d’achat des retraités agricoles

La loi du 20 janvier 2014 garantissant l’avenir et la justice du système de retraites comprenait plusieurs mesures fortes en faveur des petites retraites agricoles. Trois décrets publiés aujourd’hui au Journal Officiel concrétisent ces avancées. 
Ces décrets comportent deux mesures clés, toutes deux rétroactives au 1er février 2014 :

Les conjoints et les aides familiaux, des femmes dans leur très grande majorité, bénéficient de points gratuits de retraite complémentaire. Les mêmes droits sont attribués aux exploitants qui n’y avaient pas eu accès en 2003. La mesure, qui peut représenter jusqu’à 30 euros en plus par personne et par mois, concerne plus de 500 000 personnes.
L’accès des exploitants agricoles à la pension minimale de retraite (PMR) est élargi. La pension était jusqu’à présent réservée aux assurés ayant appartenu au régime des exploitants agricoles pendant au moins 17 ans et demi. Cette condition est supprimée  : les agriculteurs à carrière partielle, comme leurs conjoints, bénéficient désormais de ce minimum de pension.
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, mettent ainsi en œuvre l’engagement du Président de la République et de l’ensemble du gouvernement à améliorer le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes, dans un esprit de justice sociale et d’équité. 

Inondations dans les balkans : l’Europe doit réagir

Depuis plusieurs jours, les Balkans subissent des inondations dues à des pluies torrentielles qui ont provoqué au moins 47 victimes. A Obrenovac, en Serbie, la ville a été submergée à 90 % par les eaux et la majorité des 20 000 habitants ont déjà été évacués. A proximité, une centrale thermique qui produit 50% de la consommation nationale d’électricité est menacée par la montée des eaux. En Bosnie, environ 10 000 personnes ont été évacuées dans les seules régions de Samac et Bijeljina. Les glissements de terrain provoqués par les pluies sont de plus extrêmement dangereux parce qu’ils risquent de provoquer de possibles déplacements de champs de mines antipersonnel datant de la guerre de 1992-95, dont le nombre est estimé à 120 000. En tout, 1,6 million de personnes sont touchées.

Europe Ecologie Les Verts tient tout d’abord à exprimer son soutien sans faille aux familles des victimes ainsi que toute sa solidarité aux peuples serbe et bosniaque.

EELV demande à l’Union européenne de débloquer des fonds d’urgence et une aide logistique et technique de ses Etats membres afin de venir en aide à l’ensemble des sinistrés.

Au-delà de l’urgence, et à quelques jours des élections européennes, EELV rappelle que le dérèglement climatique à l’origine de la multiplication d’évènements météréologiques de cette ampleur est une réalité indéniable et doit devenir enfin une priorité politique essentielle de nos décideurs européens, car les coûts de l’inaction sont de plus en plus considérables.

EELV réaffirme à nouveau que la transition énergétique est à la fois une nécessité et une opportunité pour l’Europe. L’UE peut et doit prendre le leadership lors de la Conférence pour le climat 2015 qui aura lieu à Paris afin de ne pas renouveler l’échec de Copenhague. Pour cela la France et l’Europe doivent adopter des objectifs ambitieux en matière de réduction des émissions de gaz à effets de serre, de développement des énergies renouvelables et d’efficience énergétique.

Julien Bayou, Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux

Détachement des travailleurs : une avancée de l’Europe sociale

Le Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social, François Rebsamen, et le Secrétaire d’État chargé des affaires européennes, M. Harlem Désir, saluent l’adoption par le Parlement européen de la directive d’application sur le détachement des travailleurs.

C’est une réelle avancée pour l’Europe sociale et une victoire pour la France qui a été en première ligne pour obtenir un accord entre les Etats membres, et avec le Parlement européen. Cet accord montre que l’Europe peut apporter des solutions concrètes dans le domaine social pour protéger les droits des travailleurs.

Cette directive permettra une lutte plus efficace contre les fraudes et le dumping social. Elle renforce les contrôles grâce à une liste ouverte de documents permettant à chaque Etat membre d’exiger des entreprises les documents qu’il estime utiles et nécessaires afin de vérifier que les règles soient bien respectées dans le cadre d’un détachement de travailleurs.

Les nouvelles règles responsabilisent davantage les entreprises donneuses d’ordres vis-à-vis de leurs sous-traitants, dans le secteur du bâtiment, grâce à la mise en place d’un mécanisme de responsabilité conjointe et solidaire obligatoire dans tous les Etats membres. Ainsi, en cas de sous-traitance, le donneur d’ordre et le sous-traitant direct seront tenus conjointement et de façon solidaire, responsables de tout défaut de paiement de salaire à un travailleur détaché. Il sera désormais possible d’établir une chaîne de responsabilités au niveau européen pour lutter plus efficacement contre les montages frauduleux.

Par ailleurs, la directive établit une liste de critères permettant à l’État membre d’accueil d’identifier une vraie situation de détachement afin de lutter contre les abus constatés au statut de travailleur détaché.

La coopération et l’échange d’informations sur le détachement de travailleurs entre Etats membres seront également renforcés au niveau européen. A quelques semaines des élections européennes, ce nouveau progrès prouve que l’Union européenne peut contribuer à apporter des réponses à la hauteur des enjeux et des préoccupations de nos concitoyens.

Le Conseil adoptera la directive dans les prochains jours. La France a d’ores et déjà anticipé sa transposition, à travers la proposition de loi Savary, qui complète l’arsenal législatif national. Cette proposition va même au-delà de la directive, en instaurant une responsabilité conjointe et solidaire obligatoire dans tous les secteurs.

C’est un résultat très positif de l’action européenne, du Président de la République, et du Gouvernement.

Publication du rapport sur la fiscalité des ménages

MM. Dominique Lefebvre, député et François Auvigne, Inspecteur général des finances, ont remis le 13 mai 2014 au Premier ministre, Manuel Valls le rapport du groupe de travail sur la fiscalité des ménages qu’ils co-présidaient.

Le rapport analyse la progressivité d’ensemble de l’imposition des revenus, les instruments de soutien au pouvoir d’achat et d’incitation à l’activité des travailleurs modestes et les modalités de modernisation du recouvrement de l’impôt.

Le Premier ministre a salué la grande qualité du travail réalisé. Notant que ces travaux pouvaient contribuer à la meilleure connaissance du système socio-fiscal français, il a décidé de rendre public ce rapport ainsi que l’ensemble des annexes reprenant l’ensemble des dossiers documentaires qui ont alimenté les travaux du groupe.

En présentant les conclusions de leur travail, MM. Lefebvre et Auvigne ont, en particulier, souligné le consensus apparu au sein du groupe de travail sur la nécessité, d’une part, de réformer les modalités d’entrée dans l’impôt sur le revenu et, d’autre part, de corriger les conséquences pouvant en résulter sur d’autres impôts et en matière de prestations.

Dans la ligne du Pacte de responsabilité et de solidarité, le Premier ministre a confirmé la détermination du Gouvernement à rendre le système fiscal français plus lisible, dans le cadre général d’une baisse des prélèvements sur les ménages modestes. Il a notamment souligné que le Gouvernement avait décidé de mettre en œuvre, en 2015, l’allégement de cotisations salariales proposé par le rapport pour assurer un soutien simple et efficace au pouvoir d’achat des salariés modestes et inciter à l’activité.

mercredi 21 mai 2014

Forum économique franco - brésilien : Rencontre entre Arnaud MONTEBOURG et son homologue Mauro BORGES

Arnaud MONTEBOURG, Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, a rencontré ce jour son homologue brésilien Mauro BORGES, Ministre du Développement, de l'Industrie et du Commerce extérieur, à l’occasion du forum économique franco-brésilien.
Les échanges bilatéraux entre la France et le Brésil ont plus que doublé en dix ans, mais on observe récemment une tendance moins favorable (-8,3% en 2013). Arnaud MONTEBOURG a donc formulé le souhait d’une redynamisation des échanges, appuyée sur un partenariat global et équilibré, fondé sur la réciprocité. Les deux Ministres ont renouvelé leur souhait d’approfondir leur partenariat dans des secteurs clés tels que l’énergie, les transports ou les nouvelles technologies.
Ils ont appelé de leurs vœux la concrétisation de deux projets importants de coopération : le projet de supercalculateur, porté par l’entreprise Bull pour doter le Brésil d’une capacité de calcul indispensable pour l’exploration des gisements de pétrole, et le projet de câble sous-marin Fortaleza - Lisbonne porté par les sociétés Telebras et Isla-Link Submarine Cables, pour lequel la société française Alcatel-Lucent est bien positionnée.
Cette rencontre a également été l’occasion pour les deux ministres de signer une déclaration commune d’innovation entre la France et le Brésil, visant la mise en place du premier appel à propositions conjoint en matière de recherche et de développement industriel. Cet appel à projets permettra l’élaboration de projets innovants et de partenariats technologiques entre les entreprises des deux pays, auxquels pourront être associés des universités, des centres de R&D et des pôles de compétitivité. Un co-financement BPI/BNDES devrait être mobilisé en soutien à ces projets, qui se concentrer ont essentiellement dans les secteurs des nouvelles technologies, des biotechnologies et du secteur pétrolier.
Pour Arnaud MONTEBOURG, « Le renforcement des liens entre la France et le Brésil doit s’inscrire dans une relation respectueuse de nos intérêts industriels respectifs. Les investisseurs brésiliens sont les bienvenus en France et nous saurons construire avec eux de véritables alliances. »

Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen


Une note confidentielle révélée par plusieurs médias relève que Leonarda et sa famille tentent de revenir en France depuis plusieurs semaines. Habitué aux abus en tout genre, le père de Leonarda semble chercher habilement à obtenir la nationalité croate pour bénéficier d’une disposition du 1er juillet 2013 permettant aux citoyens croates d’entrer librement dans tous les Etats de l’Union européenne avec une simple carte d’identité. Autre hypothèse : les Dibrani voudraient obtenir la nationalité serbe. En effet, depuis le 30 novembre 2009, les citoyens serbes peuvent entrer dans l’espace Schengen sans visa. Cette situation est révélatrice de la politique migratoire complètement folle permise par la complicité de l’UMP et du PS, tous deux signataires de ces accords !

Le chef de l’Etat et son gouvernement socialiste n’ont visiblement pas été assez humiliés par cette adolescente qui n’a pas hésité à affirmer haut et fort son mépris de la République et de l’hospitalité du peuple français ! Clamant avec arrogance qu’elle est venue en France pour profiter de ses prestations sociales accordées gracieusement aux étrangers, la famille Dibrani a coûté pas loin de 600 mille euros aux Français lors de son premier séjour illégal. Nous voilà pris au piège des traités européistes de libre circulation des personnes qui imposent à notre pays l’accueil d’individus sans morale.

Il est grand temps que la France lève la tête et retrouve la maîtrise de ses frontières pour lutter contre les dérives d’un assistanat massif, véritable appel d’air d’une immigration illégale à la charge du contribuable français.

Protéger la biodiversité : Le Gouvernement redonne au Marais poitevin son label de Parc naturel régional

Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, se félicite de la parution au Journal officiel du décret redonnant au Marais poitevin son label de Parc naturel régional.

Pour Ségolène Royal, il s’agit de l’aboutissement d’un long combat pour sauver « la Venise verte ».

Avec près de 100 000 hectares de superficie, le Marais poitevin représente la deuxième zone humide française après la Camargue et le plus grand des marais littoraux de l’ouest.

Aménagé au fil des siècles, c’est un ensemble d’une très grande richesse écologique, à la fois par la diversité des milieux qui le composent et surtout par sa spécificité de zone humide.

Au cours des années 1980, ce territoire a souffert de dégradations environnementales qui lui ont valu la perte de son label Parc naturel régional.

Grâce à la mobilisation des conseils régionaux de Poitou-Charentes et des Pays-de-la-Loire, des maires des petites communes maraichines, des associations de défense de l’environnement, grâce aussi au soutien de l’État, et tout particulièrement de François Mitterrand, qui en fit l’un de ses grands travaux présidentiels – et le seul en milieu rural –, le Marais poitevin fut réhabilité.

Ségolène Royal participera le 15 juin à un événement populaire organisé dans le Marais poitevin pour fêter la reconquête du label.


Le décret n°2014-505 du 20 mai 2014, paru le 21 mai 2014, redonne au Marais poitevin son statut de Parc naturel régional, dote le réseau des Parcs naturels régionaux d’un 49e parc.

La création d’un Parc naturel régional répond à la nécessité de protéger et de mettre en valeur des territoires dont le patrimoine naturel et culturel est de grande qualité, mais dont il faut préserver l’équilibre. Les Parcs naturels régionaux qui couvrent environ 14 % du territoire national œuvrent pour une préservation efficace des espaces naturels conciliée avec une dynamique économique et sociale des territoires.

Le Ministre malien des affaires étrangères demande la création d’une commission internationale de vérification des faits et un mandat robuste pour la MINUSMA

Le Conseil de sécurité, qui s’est réuni cet après-midi pour examiner la situation au Mali, après les graves incidents de ces derniers jours à Kidal, a entendu le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Mali et le Ministre malien des affaires étrangères.  Ces derniers, qui s’exprimaient en direct de Bamako, par vidéoconférence, ont fait état de la situation qui prévaut sur le terrain et souligné les conditions nécessaires pour assurer un retour au calme.

Le Représentant spécial, M. Bert Koenders, a déploré les pertes en vies humaines et les actes de violence commis ces derniers jours à Kidal, avant d’adresser ses condoléances au Président du Mali et aux familles des victimes.  Il a demandé d’identifier les auteurs de ces crimes odieux et de les traduire en justice.

M. Koenders a expliqué que ces actes agissaient en violation de la résolution pertinente du Conseil de sécurité et de l’Accord préliminaire du 18 juin 2013.  Il a déploré que deux Casques bleus et 21 policiers de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) aient été blessés à Kidal.

Ces graves incidents, qui se sont produits pendant la visite du Premier Ministre malien dans la région, soulignent les problèmes sécuritaires qui se posent au Mali, a fait observer M. Koenders.  Ils illustrent en particulier la complexité et la difficulté d’un retour au calme dans le nord du pays, a-t-il ajouté.

Le Représentant spécial a assuré que les Nations Unies demeuraient profondément attachées au rétablissement de l’État dans le nord du Mali, une condition nécessaire au traitement des causes profondes du conflit malien.  « L’indifférence, a-t-il dit, n’est pas une option.»  Pour prévenir d’autres pertes en vies humaines, il faudrait donner la priorité à une solution politique, a-t-il recommandé.

La priorité aujourd’hui, a-t-il poursuivi, c’est que Kidal s’éloigne du gouffre de la confrontation.  Tout doit être fait pour éviter qu’un nouveau cycle de violence place le Mali à l’ordre du jour du Conseil de sécurité et fasse courir des risques à toute la région.  Il a aussi demandé au Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) de rendre le bâtiment du Gouvernorat le plus tôt possible.

« Les violences ne feront qu’engendrer davantage de violence et le peuple malien sera le premier à en souffrir », a mis en garde M. Koenders.  Cette préoccupation avait été exprimée par le Vice-Secrétaire général qui a appelé le Président malien pour lui recommander de suivre une voie politique afin de résoudre les problèmes actuels, a-t-il rappelé, avant de souligner la nécessité pour la communauté internationale de faire pression sur les groupes armés et, notamment, sur le MNLA.

Les Nations Unies continueront d’accompagner les parties dans le processus de réconciliation, a assuré M. Koenders, en émettant l’espoir que les pourparlers de paix se tiendront sans tarder.  Il a aussi assuré que l’ONU voulait soutenir le renforcement des capacités et les réformes institutionnelles.

Le Ministre des affaires étrangères du Mali, M. Abdoulaye Diop, a regretté qu’« au moment où tout est mis en œuvre pour relancer les pourparlers de paix, les groupes armés, qui ont profité du statu quo pour reconstituer leurs forces, ont fait le choix de déclarer la guerre au Mali en s’attaquant à nos forces de défense et de sécurité », le 17 mai 2014.

Il a qualifié d’« acte crapuleux » l’attaque perpétrée contre le Premier Ministre et sa délégation à Kidal, et de « violation flagrante, délibérée et préméditée de tous les engagements antérieurs pris, y compris les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité ».  M. Diop a affirmé aux membres du Conseil que les fanions d’Al-Qaeda au Maghreb islamique (AQMI) et d’Ansar Eddine flottaient sur les véhicules des agresseurs, aux côtés de ceux du MNLA.

Le Ministre a déploré que la délégation gouvernementale n’ait pas bénéficié du soutien et de la protection qu’elle était en droit d’attendre en de telles circonstances.  « Le peu de troupes des Forces armées maliennes étaient présentes sur le terrain –‘peu’, a-t-il précisé parce que cela était stipulé par l’Accord de Ouagadougou et respecté par la partie malienne– a dû faire face avec les moyens du bord à des hordes de narcoterroristes lourdement armés.»

Exigeant que l’agression survenue à Kidal ne reste pas impunie, M. Diop a demandé la création d’une commission internationale qui serait chargée de vérifier les faits afin que les responsables soient traduits devant les juridictions nationales et internationales.  En outre, dans la perspective du renouvellement du mandat de la MINUSMA, le Ministre malien des affaires étrangères a demandé au Conseil de sécurité de définir « un mandat robuste en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies et de désarmer tous les groupes armés, particulièrement le MNLA ».

Il a souhaité, en dernier lieu, que la déclaration et les recommandations qui seront adoptées sur cette situation précisent bien qu’il y a eu « un agresseur », qui doit être identifié clairement, et « un agressé », qui est le Gouvernement malien.

Publiez vos communiqués de presse gratuitement ici !

Plus besoin de payer pour des prospectus ou des dépliants qui finiront à la poubelle.
Nous vous offrons la possibilité de vous inscrire gratuitement comme auteur de ce blog.

Pour s'inscrire, envoyez simplement un mail à : cumps.association@gmail.com

Ainsi à chaque fois que vous le souhaiterez, vous pourrez faire part aux lecteurs de ce blog de toutes vos actualités ou de vos promotions.

N'oubliez le grand principe du Web :
Plus vous serez nombreux à publier des articles sur ce blog et plus ce blog sera visible.

De toute façon, vous n'avez rien à perdre, puisque c'est gratuit !

Pour Paris et l'Ile de France, vous pouvez aussi publier gratuitement sur http://paris-iledefrance.blogspot.fr

Notes :
Ce blog a été conçu sur la plateforme Blogger qui appartient à Google. Ce service de Google est entièrement gratuit. Un article (ou post) peut contenir du texte, des images, voire des vidéos. Si vous ne savez pas du tout utiliser Blogger, vous pouvez vous procurer le livre "Création d'un blog avec Blogger".

L'attribution des autorisations pour écrire comme auteur sur ce blog est gérée par l'association pour la visibilité sur internet.